My boshi

En vacances à la montagne, je me cherchais un joli bonnet qui:
–  ne gratte pas, 
– soit assez long pour couvrir entièrement mes oreilles (même le petit bout tout en bas), 
– ne soit pas trop grand (sinon l’air rentre),
– soit gai (marre du noir, du blanc du « marronnasse »),
– un peu original (pas du genre qu’on croise 10 fois dans la rue)…
 
J’ai presque trouvé mon bonheur: un beau bonnet tricoté avec une doublure en polaire à poils longs toute douce sur les oreilles… Mais bien sûr la taille enfant était juste et le modèle adulte était trop grand…
 
La seule solution…
Me le fabriquer moi même (maintenant que je crochète!).
 
J’ai donc tenté l’aventure My boshi et « tadam »:
 

 

J’aimais beaucoup mon choix de couleur mais en suivant les instructions (pourtant choisies en taille L alors que la taille S était supposée m’aller), le bonnet m’arrivait à peine en haut des oreilles :p .
J’ai donc presque tout détricoté, agrandi la base, et ai encore dû rajouter 5 rangs de mailles! 
 
Mais du coup le motif n’était plus réparti de la même façon et j’ai donc rajouté un petit éléphant pour casser les bandes…
 
 

J’ai finalement supprimé le pompon et je ne suis pas complètement emballée par la forme. Mais je dois reconnaître qu’il ne gratte pas et tient bien chaud. J’aurais quand même aimé qu’il soit encore plus large pour y glisser une doublure en pilou-pilou…
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *